Naples, tu l’aimes ou tu la détestes. Cette ville me fait beaucoup penser à Marseille. Elle est bordélique et sale mais elle a tellement de charme ! Située au  sud-ouest de l’Italie, au bord de la Méditerranée et face aux montagnes, Naples représente bien la ville italienne par excellence. Connue pour ses pizzas, ses vespas, sa magnifique baie et son atmosphère dolce vita, j’ai eu la chance de visiter la 3e plus grande ville d’Italie fin février 2022. Je te raconte. 

  • en avion ✈️

L’avion est le moyen le plus simple pour se rendre à Naples. Le trajet dure 2h15 depuis Paris, 1h30 depuis Marseille. On atterri à l’aéroport international de Naples Capodichino, qui se situe seulement à 7km du centre- ville. 

Pour rejoindre la ville depuis l’aéroport, soit prendre un taxi (il y en a plein devant l’aéroport) et il est possible de négocier le prix sachant que la course dure environ 15 minutes et vaut 15€. Si tu es seul.e, le moyen le plus économique restera le bus (Alibus) qui coûte 5€. Mais attention à vérifier où et quand il passe parce que perso pour nous, il ne passait plus après 23h alors que c’était indiqué…

  • en train 🚆

Il n’y a pas de trains directs depuis la France. Cependant, il est toujours possible d’y accéder par train en faisant une correspondance. Il faut réserver bien à l’avance pour avoir des billets au meilleur prix. 

  • en bus 🚌

Plusieurs compagnies de bus (Ouibus, Eurolines) proposent des itinéraires entre les villes françaises et Naples. L’avantage, c’est que c’est une option peu couteuse mais en revanche plus lente et moins confortable que le train. 

  • en voiture 🚗

Il est également possible de regagner Naples en voiture, notamment si tu souhaites visiter la côte Almafitaine (il te faudra un véhicule). Attention, cependant le trajet peut être long jusqu’à Naples et la conduite italienne difficile. 

Les transports en commun à Naples ne sont pas très fiables. Cependant, je ne te conseille pas non plus de conduire dans la ville car la conduite y est difficile. Il vaut donc mieux marcher dans la ville ou prendre le métro, plus fiable que les bus qui passent quand ils veulent. 

Un ticket vaut 1,10€ et le métro est plutôt propre et certaines stations comportent des oeuvres artistiques (la station Toledo par exemple). 

Naples est une ville au climat méditerranéen. Il fait assez bon toute l’année. Il est donc même possible de la visiter en hiver. Cependant, je te conseille d’avril à juin ou de septembre à octobre. Je te déconseille juillet-août car les chaleurs sont vraiment trop importantes et il y a beaucoup plus de touristes bien évidemment. 

Deux jours peuvent suffirent pour voir les principaux endroits de la ville de Naples. Mais je te conseille de réserver une journée de plus pour au moins visiter Pompéi (ou Herculanum) et le Vésuve. Et si tu as plus de temps, pourquoi pas découvrir les îles de la baie de Naples ou la côte Almafitaine. 

Que visiter à Naples ?
Le meilleur de la cité parthénopéenne

La ville de Naples a un patrimoine culturel riche. Entre églises, musées, palais, la cité parthénopéenne est un concentré d’édifices historiques magnifiques, de petites ruelles colorées typiques avec une vue imprenable sur le Vésuve. Voici donc ce que je te conseille de visiter lors de ton séjour à Naples.

⎪Le centre historique Spaccanapoli

On a commencé la visite de Naples par le quartier Spaccanapoli, le centre historique de la ville. C’est le coeur battant de Naples où les habitants se retrouvent pour manger une bonne pizza ou pour boire un verre en soirée. En tant que touriste, moi, j’avais le nez en l’air à chaque rue pour admirer l’architecture et les monuments historiques de ce quartier. 

À voir : 

  • Cattedrale di Santa Maria Assunta : la plus grande église de Naples, aussi appelée Duomo di Siena
  • Piazza del Gesù Nuovo : place animée du centre historique
  • Basilica Santa Chiara : la plus grande église gothique et son magnifique cloître
  • Via San Gregorio Armeno : petite rue touristique très mignonne
  • Les souterrains de Naples : vaste réseau de galeries souterraines sous la ville
  • Via Toledo : la grande rue commerçante de Naples

⎪Le quartier espagnol

Dans la continuité du quartier historique, lorsque l’on passe de l’autre côté de la Via Toledo, on arrive dans les petites ruelles du quartier Spagnoli, le fameux quartier espagnol de Naples. Ce quartier populaire et le plus peuplé de la ville est l’âme de Naples. Des petites ruelles pavées, des maisons colorées, du linge suspendu, de la musique qui s’échappe des fenêtres ouvertes… 🎶 C’est vraiment tout le cliché que l’on imagine de l’Italie que l’on retrouve ici. J’ai adoré me balader dans ce quartier et découvrir son atmosphère. Le quartier espagnol m’a fait pensé au quartier du Panier de Marseille, qui était autrefois mal-famé, mais qui aujourd’hui est devenu touristique. 

À voir :

  • Murales di Maradona 1989 : fresque murale et même lieu de recueil réalisé en l’honneur du footballeur Diego Maradona, qui a joué au club de Naples de 1984 à 1991
  • Parco dei Quartieri Spagnoli : petit coin de verdure pour un peu de calme au milieu de la ville

⎪Le coeur royal de Naples

Le coeur royal de Naples se situe dans le quartier monumental. Situé en bas de la Via Toledo, face à la mer, on se promène cette fois sur de grandes avenues qui mènent à des places imposantes. On y trouve les résidences successives du pouvoir de Naples, des châteaux à la mairie actuelle. En sortant du quartier espagnol, on est passé par la Galeria Umberto I pour arriver à la grandiose Piazza del Plebiscito. Nous avons fait une visite guidée du Castel Nuovo et regardé le coucher de soleil à côté du Castel dell’Ovo. 

À voir : 

  • Piazza del Plebiscito : immense place dominée par l’église San Francescodi Paola et face au Palazzo Reale
  • Galeria Umberto I : belles galeries commerçantes qui rappellent les galleries Vittorio Emanuele II à Milan
  • Castel Nuovo : chateau du XIIIe siècle, aussi connu sous le nom de Maschio Angioino, donne une vue sur la mer et le Vésuve
  • Castel dell’Ovo : plus vieux château de Naples qui se lève sur l’îlot de Megaride où, selon la légende, accosta la sirène Parthenope

⎪La colline du Vomero

Depuis cette colline, tu obtiendras la plus belle vue sur la baie de Naples. Le quartier du Vomero, situé dans les hauteurs de la ville, fait parti des beaux quartiers de Naples avec Chiaia et Mergellina. Ici, on se balade dans des rues arborées et dégagées entourée d’édifices modernes et d’immeubles hausmanniens. 

À voir : 

  • Château Sant Elmo : austère construction médiévale construite en 1329 qui offre une vue imprenable sur Naples et le Vésuve
  • Chartreuse San Martino : monastère transformé en musée d’art et de culture napolitaine

⎪Pompéi

Si tu viens à Naples, impossible de ne pas visiter Pompéi. Ce site archéologique, classé au Patrimoine de l’UNESCO, fut enseveli sous des mètres de cendres après l’éruption du Vésuve en l’an 79 après JC. Visiter les ruines de Pompéi permet de se plonger dans l’Antiquité et de découvrir la vie des Romains. Pompéi, c’est le site archéologique le plus visité d’Italie et on comprend pourquoi. Pompéi était une ville entière qui a été recouverte sous les cendres du Vésuve, c’est pourquoi la visite peut se révéler longue car on découvre les vestiges d’une ville sur près de 21 hectares ! Lors de la visite de cette cité abandonnée, on passe dans les rues de l’ancienne ville très bien conservée, on découvre les forums, les théâtres romains, mais aussi les quartiers résidentiels avec des maisons et villas, le tout avec une magnifique vue sur le Vésuve. C’est vraiment une visite incroyable où l’on imagine vraiment la vie des Romains à l’époque. 

Côté pratique

Il y a 3 façons de se rendre à Pompéi : la voiture, le bus ou le train.

Depuis Naples, le plus simple pour se rendre à Pompéi est d’y aller en train. Il y a des trains assez fréquemment – voir les horaires ici – depuis la gare de Naples-Centrale avec la ligne Circumvesuviana en direction de Sorrento. Il faudra compter environ 40 minutes de train et 2,80€ pour un trajet de Naples à Pompéi. Mon conseil : assis-toi du côté gauche du train pour avoir la vue sur le Vésuve.

Si tu as une voiture lors de ton séjour, alors il est très facile de s’y rendre en voiture car Pompéi se trouve à seulement 35 minutes de Naples. Mais il peut être difficile de trouver une place de parking pendant les périodes de fortes affluences !

Enfin, il est possible de se rendre à Pompéi en bus avec la compagnie SITA depuis Naples. Cependant, les bus sont moins réguliers et plus chers que les trains. Je ne recommande donc pas.

Du 1er novembre au 31 mars : Tous les jours de 8h30 à 17h00.
Du 1er avril au 31 octobre : Tous les jours de 8h30 à 19h30.

Fermé le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre.

Je te conseille d’y aller tôt le matin, pour évite la queue à l’entrée et d’éviter les grosses chaleurs de milieu et fin de journée. Autrement, fais comme moi et visite Pompéi hors période touristique, comme ça tu seras tranquille. 

Prix adulte : 16€ 

Prix -25 ans : 5,50€

Prix -18 ans : gratuit

Il est possible d’opter pour une visiter guidée moyennant 15€ en plus par personne. 

Durant les périodes à forte influence touristique, la queue au guichet d’entrée peut être très longue. C’est pourquoi je te conseille de réserver ton billet à l’avance. 

Bon plan : Chaque premier dimanche du mois tous les sites sont gratuits. Mais attention à la foule !

Il faut prévoir environ 5 heures pour visiter Pompéi (c’est le temps que j’ai mis en tout cas et je n’ai pas pu tout voir). Si tu optes pour une visite guidée, la durée de la visite guidée est de 2h mais après tu peux rester autant de temps que tu veux sur le site. Le billet étant valable pour la journée. 

⎪Le Vésuve

Alors là on arrive sur notre flop du voyage ! Nous avions prévu de visiter le Vésuve le matin, puis d’enchaîner avec Pompéi. À cause du Covid, il n’y a plus d’excursions direct en bus depuis Naples et il faut obligatoirement réserver ses billets en ligne à l’avance, surtout qu’il n’y a pas de connexion une fois arrivée à l’entrée du volcan (ce point là est très important pour la suite). Nous partons donc tôt de Naples pour prendre le train direction Pompéi, et attendre le bus qui nous mène au Vésuve. Une fois que le bus arrive, celui-ci nous dit qu’il ne peut accéder à l’entrée du Vésuve car il y a de la neige en haut. Nous sommes déçus, surtout que nous avions réservés nos billets (23€ pour deux) mais surtout il est impossible de se faire rembourser les billets pour conditions météo (neige, pluie, vent…). Nous sommes donc directement partis visiter Pompéi, avec un arrière goût d’escroquerie… Voilà notre petite mésaventure. 

Si tu en as l’occasion, je t’invite fortement à faire la visite du Vésuve car je pense que cela vaut vraiment le coup de randonner en haut de ce volcan avec la vue sur le golfe de Naples. Cependant, attention car en plus de notre mauvaise expérience, nous avons eu de nombreux retours négatifs concernant justement la gestion de la visite. Je te conseille donc d’opter pour une excursion directe depuis Naples, si c’est possible. Bref, on aura pas eu de chance sur ce coup-là, mais je compte bien y retourner pour me rattraper ! 

Vue sur le Vésuve depuis Pompéi

⎪À manger & à boire 🍕

  • Sorbillo : pour goûter à la fameuse pizza frite
  • Insolito Cucina & Pizzeria : pour manger des bonnes pizzas napolitaines
  • Valusses Risotteria : les meilleurs risottos de tout Naples
  • Cuori di Sfogliatella : goûter à la sfogliatella 

➝ Un week-end à Naples

Que faire en 2 jours dans la capitale de la Campanie ?

Si tu as prévu de passer uniquement deux jours à Naples, voici l’itinéraire que je te propose :

⎪Jour 1

  • Découvrir le quartier historique Spaccanapoli
  • Se balader dans le quartier Spagnoli et y faire une pause pour manger dans une bonne pizzeria napolitaine
  • Admirer les édifices du quartier monumental
  • Monter sur la colline du Vomero pour profiter de la vue sur Naples

⎪Jour 2

  • Partir faire l’excursion du Vésuve tôt le matin
  • Enchaîner avec la visite des ruines de Pompéi
  • De retour à Naples, passer la fin de journée dans le quartier branché de Chiaia

➝ Pour aller plus loin

Naples c’est sympa mais honnêtement le mieux je pense que ce sont les alentours de cette ville. Donc si tu passes plus de deux jours à Naples, voici quelques idées d’escapades que tu pourrais faire (en plus de Pompéi et du Vésuve bien sûr) :

⎜Capri

Situé dans la baie de Naples, à 20 minutes de bateau, Capri est l’île touristique de Naples. C’est agréable de se balader sur cette île et de se ressourcer le temps d’une journée ou plus.

⎜Sorrente

Située dans la péninsule du même nom, la ville de Sorrente se rejoint facilement en train depuis Naples (compter un peu plus d’1h de trajet). C’est une station balnéaire perchée sur des falaises avec un joli centre piéton et des monuments historiques. Bref, une ville italienne authentique. 

⎜Procida

Deuxième île populaire de la baie de Naples. Procida est située à moins de 30 minutes du port en bateau rapide ou en 1h de ferry. Procida est une petite île authentique tout à fait adaptée pour une escapade d’une journée.

⎜Ischia

Troisième et plus grande île de la baie de Naples, Ischia est accessible en 1h de ferry. Elle est connu pour être une station thermale et nécessite plus d’une journée pour la découvrir.

⎜Positano

À 60km au sud de Naples, Positano est la station balnéaire la plus connue de la côte almafitaine. Juché sur une colline, face à la mer, cette ville aux maisons colorées, aux petites ruelles et aux belles plages est une destination idéale pour un ou plusieurs jours.

Naples est une ville très grande ! Il faut donc prévoir un peu de temps et des bonnes baskets pour la visiter. Je t’invite également à faire des escales à partir de Naples pour se rendre près du Vésuve, sur les îles du golfe de Naples ou encore sur la côte almafitaine. J’espère que cet article t’aura aidé à préparer ton séjour à Naples. Dis-moi en commentaires si tu as déjà visité cette ville et tu as aimé. Pense à cliquer sur le petit coeur si cet article t’a plu. À très vite. 

xoxo Cindy

On se retrouve sur Pinterest ?

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.