Le Brésil, cet immense pays d’Amérique latine, attire de nombreux touristes chaque année. Je m’y suis rendue pendant 10 jours cet été (cet hiver du coup là-bas) et je vous fais part dans cet article de mon road-trip au Brésil. Ce qu’il faut savoir c’est que 10 jours c’est beaucoup trop court pour s’y rendre. Et si vous avez besoin d’informations plus pratiques (vols, hébergements, budget…) tout y est dans mon article pour préparer son voyage au Brésil. Sur ce, je vous partage mon itinéraire. 

1. São José dos Campos / Jacareí

Arrivé à l’aéroport de São Paulo, nous avons ensuite directement pris un bus pour São José, situé à une heure au nord de la grande mégalopole. 

São José dos Campos est une petite ville de tout de même 629 921 habitants de l’État de São Paulo. Il y a des liaisons directes et fréquentes en bus depuis São Paulo (comptez 1h de trajet). C’est là où nous avons atterris, une fois quitté l’aéroport de São Paulo avant de rejoindre Jacareí

Jacareí est une petite ville pas du tout touristique située entre São Paulo et São José dos Campos. Je logeais chez l’habitant dans cette petite ville typique brésilienne. Donc mon portugais n’a pu que s’améliorer. Il n’y a pas grand chose à visiter à Jacareí, si ce n’est de découvrir la culture locale, plongé avec les habitants. 

Pour sortir, je me suis plus rendue à São José où le choix de bars et de restaurant était plus intéressant, pour notamment découvrir la nourriture locale. 

→ Retrouvez mon article où je parle de la nourriture typique brésilienne

Une chose sympa que j’ai faite à São José (hormis les bars, notamment bars à samba), c’est de visiter une chocolaterie locale. Le Brésil, cinquième producteur de cacao au monde, a de quoi nous séduire (enfin surtout moi) avec sa diversité de chocolat. J’ai donc visité la chocolaterie Argonay chocolates, à São José. Le chocolatier français Stéphane, nous a appris les différents mode de production du chocolat, de la récolte de cacao à la tablette de chocolat. Argonay chocolates propose tous types de chocolat (noir, praliné, au lait, blanc…) et également des chocolat à base de lait de coco. Un délice ! 

2. São Paulo

Si vous êtes amateur de fêtes, de cocktails et de musique, la grande ville de São Paulo est faite pour vous. Malheureusement, j’ai visité la grande ville en plein hiver, et avec ses 760 mètres d’altitude, São Paulo ne nous a pas épargné du froid. Elle n’a peut être pas le même charme (ni la même chaleur) de bord de mer que Rio, mais São Paulo, beaucoup plus étendue, et toujours en mouvement. Que faire à São Paulo ? La fête ! Avec ses presque 30 000 restaurants, bars et discothèques, la terra da garoa* vous tiendra éveillés jusqu’au bout de la nuit. En plus de la vie nocturne survoltée, vous pourrez y découvrir quelques grands espaces verts ainsi que des nombreux lieux culturels. En prime, parait-il que c’est un des meilleurs endroits au Brésil pour danser la samba ! Je suis restée un week-end (3 jours) à São Paulo, et j’ai trouvé ça suffisant pour visiter la ville, même si le froid intense m’a peut-être chassé plus vite. Ce n’est pas une ville que j’ai particulièrement aimée car je l’ai trouvé très grise avec de grands buildings mais il est vrai que le contexte brumeux et glauque n’a pas aidé. La ville manquait de charme à mon goût, grande européenne que je suis. À voir peut-être en été avec un grand soleil…

*surnom donné à São Paulo qui signifie « terre de la bruine » dû à son climat brumeux

À voir à São Paulo :

  • L’Avenida Paulista : entre bâtiments historiques, modernes, musées et magasins, l’Avenue la plus connue de São Paulo, aura de quoi vous faire tourner la tête. C’est également ici qu’on lieu toutes les manifestations. Et un conseil, si vous souhaitez vous y promenez, privilégiez le dimanche car elle est entièrement piétonne avec des animations de rue. 
  • Le MASP (Museu de Arte de São Paulo) : Le musée d’art de São Paulo est le musée le plus réputé de la ville. Il détient la plus belle collection d’art occidental d’Amérique Latine et abrite de magnifiques expositions temporaires. Le musée est gratuit le mardi. 
  • Le Parque Trianon : face au MASP, sur l’Avenue Paulista, se trouve un petit parc en plein centre ville, le parc Trianon. Laissez vous emporter par sa végétation tropicale exubérante au coeur de la ville. 
  • Le Mercado Municipal : initié dans un bâtiment ancien à l’architecture néo-classique avec des vitraux magnifiques, le marché municipal est un incontournable. Venez y découvrir les fruits exotiques du Brésil et y déguster les fameux sandwichs de mortadelle dans une ambiance folle. 
  • La Vila Madalena : quartier bohème de São Paulo, la Vila Madalena est réputée pour son street-art et sa vie nocturne. Je vous conseille de vous perdre dans les ruelles du Beco do Batman pour admirer les oeuvres de street-art, comme vous n’en verrez jamais ailleurs. A la tombée de la nuit, les bars du quartier se remplisse au rythme de samba et aux odeurs de cachaças. 
  • Le Parque Ibirapuera : le parc Ibirapuera est un des plus grands parcs urbains d’Amérique latine et le plus grand espace vert de la ville de São Paulo. Il est toujours bon de s’y promener autour du lac pour se mettre au calme dans cette ville bouillonnante. 
  • Le Museu do Futebol : le musée du football, incontournable dans le pays du football pour mieux connaître l’histoire de ce sport et les stars du football brésilien. Sinon, vous pouvez aussi participer à un match des Corinthians pour sentir la chaleur et l’énergie de cette équipe.

De mon côté, j’ai visité la galeria do rock, le marché municipal, l’Avenue Paulista avec le parque Trianon et la Vila Madalena avec Beco do Batman, un quartier tendance plein de street-art. Je vous conseille ensuite de vous balader dans la ville, cependant le centre-ville de São Paulo étant un centre économique, celui-ci est désert le week-end. Il faudra donc se rendre dans les quartiers autour pour avoir de la vie. Mais en vrai, là où j’ai passé le plus de temps à São Paulo, ce fût dans les bars, pour me réchauffer …

Pour visiter São Paulo, de manière ludique avec un guide, il existe des visites de São Paulo en vélo et une également spéciale « street-art »

 

3. Rio de Janeiro

On a laissé tomber nos gros pulls et on a enfilé nos plus belles lunettes de soleil en arrivant à Rio de Janeiro. Pour moi cette ville, c’est vraiment le Brésil comme on l’imagine. Le soleil, la plage, la fête, les gens sportifs qui prennent soin de leur corps, le carnaval… Pour le coup, Rio tient bien sa réputation et elle reste pour moi, mon coup de cœur du Brésil. Je n’ai passé que 3 jours à Rio et ce n’était absolument pas suffisant. Entre ses plages mythiques, ses points de vue fantastiques sur la baie de Guanabara depuis le Corcovado et le Pain de Sucre, et ses soirées festives, c’est une grande ville où l’on peut facilement rester plusieurs jours sans s’ennuyer ! 

À voir à Rio :

  • Le Corcovado* : c’est la colline où se trouve le fameux Christ Rédempteur et qui offre une magnifique vue panoramique sur la ville et ses environs
  • Le Pain de Sucre* : autre sommet qui offre une vue imprenable et auquel on accède via un téléphérique
  • La forêt de Tijuca : en plus d’avoir été déclarée réserve mondiale de la biosphère, c’est la plus grande forêt urbaine au monde ! [Retrouve mon article sur la visite de la forêt de Tijuca]
  • Vista Chinesa : situé à l’entrée de la forêt de Tijuca, elle offre un des plus jolis points de vue sur la ville
  • Escaliers Selarón: les escaliers les plus connus de Rio avec ses 215 marches faites de tuiles colorées, construits par l’artiste Jorge Selarón

  • Le Carnaval de Rio : souvent en février, c’est la plus importante célébration du pays avec 4 jours de fête qui rassemblent de nombreux blocos de Carnaval pour nous offrir un spectacle unique
  • La baie de Guanabara : 2e plus grande baie du pays, elle abrite une centaine d’îles et de nombreuses plages comme Botafogo
  • Le quartier de Santa Teresa* : situé en haut de la colline, c’est le quartier bohème de la ville avec cafés, galeries et boutiques
  • Les arches de Lapa : on le repère à ses aqueducs (illuminé la nuit) situé dans le quartier festif de Lapa
  • La Cathédrale de Rio : c’est son architecture unique en forme pyramidale qui en fait un attrait incontournable
  • Stade Maracana* : c’est le fameux stade de foot qui a accueilli la Coupe du Monde en 2014. Le mieux c’est même d’aller y voir un match pour vivre l’ambiance brésilienne !
  • Le quartier de Leblon : plus tranquille que Copacabana et Ipanema, on y trouve de jolies boutiques, cafés, et clubs
  • Le Jardin botanique : c’est un des plus beaux jardins botaniques au monde ! C’est l’endroit idéal pour se rafraîchir en plein Rio tout en profitant d’une grande biodiversité.

Pour ma part, je logeais au quartier de Santa Teresa, très prisé des Français et j’ai visité le quartier ainsi que les escaliers Selarón et le jardin botanique, le premier jour. Le deuxième jour, nous avons booké une visite guidée en moto de la forêt urbaine de Tijuca, un moment unique et magique. Nous avons également bien profité des soirées de cariocas notamment à Lapa, avec une soirée forró (musique traditionnelle de la région du nord-est du Brésil) en prime ! 

→ Je te raconte ma visite guidée en moto de la forêt de Tijuca ici ←

4. São Sebastián

Après l’euphorie de ces deux grandes métropoles brésiliennes, un peu de tranquillité ne fait pas de mal. Nous voilà alors arrivés dans la petite ville de bord de mer de São Sebastián, située entre Rio et São Paulo. São Sebastián est une ville paisible où il fait bon vivre, un peu la côte d’Azur du Brésil. Sur place, vous aurez un grand nombre de choix de plages toutes aussi plus grandes et plus belles les unes que les autres. Attention tout de même, il y a très peu de transports en commun et le mieux pour se déplacer reste la voiture. 

5. Ilhabela

Dit, la Belle Île, elle se situe en face de la ville de São Sebastián et est très bien desservie par bateau (environ un par heure ou par demi-heure). La traversée ne dure que 20 minutes, il est donc très facile de s’y rendre. Sur l’île vous aurez un choix encore plus large de plages, et une nature sauvage. Quelques maisons éparpillées et une petite ville se trouvent sur cette île de 347 km². Encore une fois, les transports restent très mal desservis sur cette île, je vous conseille donc la voiture. Ilhabela sera parfaite pour un séjour cocooning entre plages, cocktails, nature et les quelques événements festifs de l’île. 


Le Brésil a été une très belle découverte, tant par sa nature flamboyante  que ses habitants généreux. Durant ces 10 jours, j’ai pu prendre la température des deux plus grosses villes du pays (Rio et São Paulo), des villes “de campagne” plus petites comme São José et Jacareí et du littoral à São Sebastián ou Ilhabela. Ce road-trip a donc été assez riche et diversifié. J’espère vous avoir partagé de bons plans et vous dis à très bientôt pour de nouvelles aventures ! 

xoxo Cindy

*cet article comporte des liens affiliés.  Si vous achetez via ces liens, je toucherai une petite commission et le prix reste le même pour vous. Alors merci de me soutenir. 


ON SE RETROUVE SUR PINTEREST ? 

Voici les images à épingler pour retrouver mon article plus facilement. Encore plus de photos sur mon compte Pinterest

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :