Tu cherches que faire à Marrakech en 4 jours ? Cet article est fait pour toi. Je reviens tout juste d’un séjour de 4 jours à Marrakech en janvier 2024, je vais donc pouvoir t’indiquer que faire, les choses à en pas manquer, tout en optimisant ton temps.

Marrakech, surnommée la « Perle du Sud » du Maroc, est une destination emblématique connue pour sa richesse culturelle, son architecture époustouflante et son ambiance envoûtante. Située au pied des montagnes de l’Atlas, Marrakech est une oasis urbaine où se mêlent traditions ancestrales et modernité.

Dans cet article, je te partage mes expériences, mes découvertes et mes recommandations pour explorer Marrakech en 4 jours, en ne manquant aucune des pépites que cette ville a à offrir. Prépare-toi à vivre une aventure inoubliable dans l’un des joyaux du Maroc !

Sommaire de l'article

Quelles activités faire à Marrakech ?

Marrakech est une ville dynamique riche en activités offrant une expérience touristique incomparable. Une chose est sûre, tu ne risques pas de t’ennuyer à Marrakech ! Que tu sois amateur d’aventures culturelles, de découvertes gastronomiques ou de détente, cette ville saura combler toutes tes envies !

Si tu souhaites un aperçu rapide des activités incontournables à Marrakech, voici un résumé :

  • déambuler dans les ruelles de la médina et négocier dans les souks
  • admirer la place Jemaa El Fna et la Koutoubia depuis un café rooftop
  • visiter les musées et palais de Marrakech (Palais de la Bahia, Medersa Ben Youssef, Musée Dar El Bacha…)
  • se balader dans les jardins (jardin Majorelle, jardin secret, jardin de la Ménara …)
  • s’évader quelques heures en dehors de la ville rouge
  • prendre soin de soi dans un hammam
  • goûter à la gastronomie marocaine
  • dormir dans un riad typique

Découvre à présent ce que j’ai fait lors de mon séjour de 4 jours à Marrakech.

palmiers de Marrakech

Mon séjour de 4 jours à Marrakech

Jour 1 : À la découverte de la Médina de Marrakech

Premier jour à Marrakech, dès notre sortie de l’aéroport, notre chauffeur nous attend et nous conduit à notre riad. Nous sommes accueillies comme des princesses (c’est donc ça l’hospitalité marocaine dont j’ai tant entendue parler ?) et c’est ainsi que nous découvrons le Riad AnaYela, notre charmant lieu de séjour pour les quatre prochaines nuits.

La Médina

Après avoir savouré un délicieux petit-déjeuner marocain, nous nous sommes aventurées dans les dédales sinueux de la Médina de Marrakech. Chaque pas était une découverte, chaque ruelle une histoire en soi. Les couleurs vives des échoppes, les senteurs enivrantes des épices, le brouhaha joyeux des marchands… Tout contribuait à créer une atmosphère unique, empreinte de mystère et de charme. Ce quartier historique, véritable cœur battant de Marrakech, est entouré par des remparts imposants. En pénétrant dans ses ruelles pavées, nous avons été immergées dans une cité effervescente où les couleurs se mêlent aux odeurs. Du rouge, du bleu, du safran, de la menthe… À chaque coin de rue, entre les mobylettes, les ânes, les vélos et les passants, nous étions accostées par les vendeurs des souks, prêts à nous faire découvrir leurs trésors.

Les souks de Marrakech

Les souks sont incontournables lors d’une balade dans la Medina. Ces marchés traditionnels, véritables labyrinthes tentaculaires, regorgent de trésors artisanaux. Une chose est sûre : tu te perdras forcément dans les souks ! Des milliers d’artisans marocains y exposent leurs créations dans une effervescence incessante. Chaque souk est un univers unique, dédié à un métier : cuir, babouche, tapis, cuivre, bijoux, bois, épices… Une véritable invitation à un voyage des sens. Pourtant, après un moment, les sollicitations incessantes des vendeurs peuvent devenir un peu étouffantes. Alors je te conseille de faire comme moi : adopter un “non merci” ferme mais avec le sourire.

Les souks offrent ainsi une opportunité unique de découvrir l’artisanat marocain et de rapporter des souvenirs authentiques. Attention cependant à bien négocier le prix ! La négociation est un art à Marrakech. Demande toujours le prix au vendeur en premier lieu, et n’hésite pas à diviser son prix par 4 ou 5 pour obtenir le meilleur tarif.

La place Jemaa el Fna

Après avoir déambulé (et s’être perdues il faut l’avouer) dans les dédales des souks de Marrakech, nous avons enfin atteint la célèbre place Jemaa el Fna. Véritable cœur palpitant de la ville, cette place emblématique est le rendez-vous incontournable des locaux et des touristes, de jour comme de nuit. Autrefois théâtre vivant des traditions culturelles marocaines, elle est désormais inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Cette vaste esplanade triangulaire, bordée de restaurants, d’échoppes et de bâtiments publics, est le spectacle quotidien d’un foisonnement d’activités commerciales et de divertissements. En avançant sur cette place, on ne savait plus où donner de la tête entre les vendeurs de jus, les musiciens de rue, les tatoueuses de henné, les conteurs d’histoires, les charmeurs de serpents et les dresseurs de singes. Oui, ce n’est pas toujours très éthique…

D’ailleurs, fais attention à ne pas te laisser prendre la main par les tatoueuses de henné ou de prendre des photos des dresseurs car on va te réclamer de l’argent. Alors on a préféré prendre de la hauteur en prenant une pause déjeuner dans un des nombreux rooftops qui donnent sur la place Jemaa el Fna. Une pause au calme du brouhaha de la place, et qui offre un beau panorama sur la place Jemaa el Fna et sur la mosquée Koutoubia.

Marrakech - vue sur la place Jemaa el fna

Médersa Ben Youssef

En fin de journée, après avoir arpenté les méandres de la Medina, nous avons fait route vers la Médersa Ben Youssef. Construite au XVIe siècle, cette ancienne école coranique fut autrefois la plus grande du Maroc, accueillant plus de 900 étudiants. Dès l’entrée, nous avons été éblouies par la somptuosité de son architecture. Le marbre, le zellige, les motifs floraux et le bois de cèdre se mêlent harmonieusement pour créer un véritable chef-d’œuvre.

Pas à pas, nous avons exploré ce site chargé d’histoire. Nous avons traversé de longs couloirs, gravi des escaliers menant aux étages supérieurs, découvert les chambres et les couloirs offrant des vues sur les cours intérieures, et admiré la salle de prière ornée de détails raffinés. Cependant, le point d’orgue de cette visite reste sans conteste le patio, avec son impressionnant bassin. À mes yeux, cet espace représente l’essence même de l’art arabo-andalou et constitue un incontournable pour quiconque souhaite découvrir la richesse architecturale de Marrakech.

Horaires d’ouverture : Tous les jours de 09h00 à 18h00.

Tarifs : 50 DH (5€).

Jour 2 : Jardin Majorelle, Musée Yves-Saint-Laurent et Désert d’Agafay

Jardin Majorelle

Ce matin-là, nous avons pris un taxi en direction du célèbre Jardin Majorelle. Ayant réservé nos billets pour l’ouverture, nous avons évité les longues files d’attente qui se forment rapidement. Dès notre entrée dans le jardin, nous avons été éblouies par sa beauté. Ce jardin botanique somptueux a été créé au début du XXe siècle par le peintre français Jacques Majorelle, qui a acquis le terrain pour y construire sa villa, avant que le célèbre couturier Yves-Saint-Laurent n’en devienne le propriétaire. Étendu sur près d’un hectare, il abrite plus de 300 espèces de plantes différentes

Outre la végétation luxuriante, le Jardin Majorelle abrite également le musée Berbère, la bibliothèque du musée et un café. Partout dans ce jardin, on peut admirer le célèbre bleu Majorelle, qui lui donne un charme si particulier. Bien sûr, comme tous les visiteurs, nous avons pris des photos de la fameuse maison bleue, emblème du jardin, avant de conclure notre visite par un café ensoleillé au Café du Jardin Majorelle.

Horaires d’ouverture : Tous les jours de 09h00 à 18h00.

Tarifs :

  • Jardin Majorelle : 155 DH (15,50€)
  • Jardin Majorelle + Musée Berbère : 210 DH (≈21€)
  • Jardin Majorelle + Musée Berbère + Musée Yves-Saint-Laurent : 315 DH (≈31,50€) → le billet combiné que nous avons choisi

Maison bleue et plantes du Jardin Majorelle
plantes du Jardin Majorelle

Musée Yves-Saint-Laurent de Marrakech

Juste à côté du Jardin Majorelle, se trouve le Musée Yves-Saint-Laurent. Que tu sois passionné de mode ou non, ce musée est un incontournable à Marrakech. Avec son architecture élégante, caractérisée par des cubes et des motifs rappelant les tissus, ce lieu empreint d’histoire saura te séduire.

Le musée propose une exposition permanente mettant en valeur l’œuvre d’Yves-Saint-Laurent, ainsi que des expositions temporaires, un auditorium, une bibliothèque riche de près de 5000 ouvrages, une librairie et un espace café. Les expositions et le film retraçant la vie du couturier sont extrêmement intéressants. Cependant, j’ai trouvé la visite un peu rapide. Bien que l’endroit soit très photogénique, les photos sont interdites à l’intérieur.

Horaires d’ouverture : Tous les jours de 09h00 à 18h00, sauf le mercredi.

Tarifs :

  • Musée Yves-Saint-Laurent : 135 DH (13,50€)
  • Jardin Majorelle + Musée berbère + Musée Yves-Saint-Laurent : 315 DH (≈31,50€) → le billet combiné que nous avons choisi

Le désert d’Agafay

L’après-midi, nous avons opté pour une excursion organisée dans le désert d’Agafay, situé à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de Marrakech. En quelques kilomètres seulement, nous avons quitté le paysage urbain pour nous enfoncer dans un désert aride, aux chemins peu tracés. Le panorama était à couper le souffle ! Des dunes de roches ocres s’étendaient à perte de vue, avec les majestueuses montagnes de l’Atlas en toile de fond. Le dépaysement était total !

vue depuis le désert d'Agafay avec les montagnes de l'Atlas au loin

Pour explorer le désert d’Agafay, plusieurs options s’offraient à nous : dromadaire, quad, buggy ou 4×4. Nous avons choisi le quad pour vivre des sensations fortes. Après quelques consignes de sécurité données par notre guide, nous voilà partis à toute vitesse à travers les dunes de ce désert. Nous avons roulé pendant près d’une heure, profitant du paysage lunaire tout autour de nous. À la fin de notre session en quad, notre guide nous a aidés à nous débarrasser de la poussière à l’aide d’un compresseur à air (oui, oui 😂). Nous nous sommes refait une petite beauté pour la soirée qui s’annonçait dans un lieu somptueux.

lieu de réception où manger avec tables, chaises, tentes et piscine au milieu du désert

Le dîner nous a été servi au bord d’une piscine en plein milieu du désert d’Agafay. Harira, couscous, tajine, gâteau et thé… un véritable festin ! Nous avons eu la chance d’assister à un spectacle de couleurs dans le ciel lors du coucher du soleil au cœur de ce désert. Les dunes ont pris une teinte rouge intense, tandis que le ciel se parait de nuances de bleu, vert, jaune, orange et rose avant de s’assombrir pour laisser place aux étoiles.

À la nuit tombée, nous nous sommes installés autour d’un feu de camp en contrebas. Les musiciens jouaient de la musique berbère, nous avons dansé autour du feu… Un moment unique et hors du temps dont je me souviendrais longtemps. La soirée s’est clôturée avec un spectacle de danseurs de feu. Ensuite, nous avons retrouvé notre guide qui nous a ramenés à Marrakech vers 22h.

Nous avions réservé cette expérience à l’avance (après-midi + soirée) au prix de 34€ sur Get Your Guide  Réserver ici

Sache qu’il est également possible de passer une nuit dans le désert d’Agafay pour une expérience encore plus immersive. 

Jour 3 : Excursion dans la Vallée de l’Ourika

Pour cette troisième journée, on a décidé de s’éloigner du tumulte de Marrakech pour explorer la Vallée de l’Ourika, à environ une heure de route. Accompagnées de notre guide Badr et de notre chauffeur Boja, nous avons traversé des paysages magnifiques et des prairies verdoyantes.

Visite d’une poterie marocaine

Notre première halte nous a conduites à une poterie typique marocaine. Accueillies par un potier passionné, nous avons découvert son atelier et appris le processus de fabrication des plats en argile rouge. La boutique regorgeait de magnifiques créations potières colorées qui nous ont séduites.

Monsieur qui fait de la poterie dans son atelier entouré de pots

Visite d’une coopérative de fabrication d’huile d’argan tenue par des femmes

Notre deuxième arrêt sur la route nous amène dans une coopérative tenue par des femmes marocaines où est fabriquée l’huile d’argan de manière artisanale. Accueillis par une jeune femme, nous avons observé les étapes de fabrication : récolte des fruits de l’arganier, ouverture des noyaux pour obtenir les amandons, concassage, torréfaction, et transformation en pâte visqueuse.

Trois femmes sont assises là et chantent tout en préparant l’huile d’argan. Je m’assois à côté de ces femmes pour tourner le moulin à bras et poser des questions sur la préparation de l’huile d’argan Toutefois, je comprends que ces femmes sont là uniquement à but touristiques et que ce sont d’autres femmes qui font ce travail dans l’arrière pays.

Après cette présentation, nous avons été invités à déguster du thé marocain et à découvrir les différents produits de la coopérative, mettant en avant les bienfaits de l’huile d’argan pour le corps.

Randonnée dans la Vallée de l’Ourika vers les cascades de Setti Fatma

Nous avons continué à travers la vallée des palmiers en suivant la rivière Ourika. En passant par des villages berbères colorés et des ponts atypiques, nous avons atteint le village de Setti Fatma, point de départ de notre randonnée vers les cascades. 

Paysage montagneux et sec de la Vallée de l'Ourika

Pour cette balade, des baskets confortables sont recommandées. Nous avons grimpé dans l’arrière-village en suivant les sentiers, traversant des échoppes et des lits de rivières. Bien que la montée ne soit pas très difficile, les pierres peuvent être glissantes. Notre guide local, Mohammed, nous a accompagnés tout au long de cette randonnée d’environ 1h30. Une fois arrivés à la cascade, bien que grande, elle n’était pas aussi impressionnante que je l’imaginais. Après avoir pris quelques photos, nous avons remonté jusqu’au point le plus haut pour une vue panoramique. Nous nous sommes accordé une pause au petit café pour déguster un jus d’orange frais avant de repartir pour une marche de 30 minutes sur un chemin plus facile offrant une vue magnifique sur les montagnes et les villages environnants.

montagnes rocheuses de différentes couleurs dans la vallée de l'Ourika

Déjeuner au bord de la rivière dans le village de Setti Fatma

Après notre retour au village, nous avons descendu quelques mètres pour nous arrêter dans un restaurant local au bord de la rivière, comme beaucoup le sont là-bas. Nous avons profité du soleil dans ce cadre coloré et idyllique, presque hors du temps. Nous avons dégusté un délicieux repas à 12€ pour une entrée, un plat et un dessert. J’ai choisi un couscous berbère, typique de la région, qui s’est révélé excellent.

Découverte d’un authentique marché berbère

Avant de rentrer à Marrakech, j’ai insisté pour faire un dernier arrêt dans un marché berbère authentique. Notre guide Badr nous a expliqué que c’était un marché local où les habitants se réunissent pour faire leurs courses hebdomadaires. C’est loin d’être un marché touristique ; ici, les vendeurs et les acheteurs sont des habitués qui négocient les prix et acceptent même des paiements échelonnés en toute confiance. En parcourant le marché, nous avons réalisé que nous étions les seuls touristes. Le marché était animé : fruits, légumes, épices, meubles en bois, et même des poulets dans des cages au sol que les acheteurs choisissent et que le vendeur abat sur place (j’étais pas habituée à ça) ! 😱 Il y avait de tout, et des gens de tous âges et de tous horizons s’affairaient, discutaient et marchandaient. J’essaye de me frayer un chemin dans cette foule jusqu’à la sortie pour retrouver le minibus direction Marrakech.

Nous avions réservé notre excursion à l’avance sur Get Your Guide (17€ pour la journée). Réserver ici.

Diner au Riad AnaYela à Marrakech

Après cette journée bien remplie, nous sommes rentrés à notre riad vers 18h. Nous avons pris un moment de repos sur le rooftop avant de descendre dîner dans le patio. Le chef Abo nous a préparé un dîner merveilleux, bien que beaucoup trop copieux pour notre appétit. Tartinades, couscous, tajine, desserts… Chaque plat était délicieux.

Jour 4 : Palais de la Bahia, Jardin Secret et Palmeraie de Marrakech

Palais de la Bahia

Pour notre dernier jour à Marrakech, nous avons débuté par la visite du célèbre Palais de la Bahia, dont nous avions tant entendu parler. Ce palais, construit à la fin du XIXe siècle, est un véritable joyau de l’architecture et du design marocains. Avec ses vastes jardins, ses cours intérieures et ses pièces richement ornées, il offre une immersion dans un univers de détails complexes et de couleurs vibrantes. En explorant ce magnifique complexe architectural, j’ai eu l’impression d’être transportée à Séville. Cependant, peut-être en raison de travaux en cours ou d’une porte manquée, nous avons réalisé après coup que nous n’avions pas visité la totalité du palais… Ce qui a quelque peu terni notre expérience. Je te recommande vivement de choisir une visite guidée pour découvrir pleinement ce palais, afin d’en apprendre davantage sur son histoire et son architecture.

Horaires d’ouverture : Tous les jours de 09h00 à 17h00.

Tarifs : 70 DH (environ 7€).

Jardin Secret

En poursuivant notre chemin vers le nord de la Médina, nous avons fait une halte au jardin secret de Marrakech. Dès que nous avons franchi la porte, nous avons été transportés dans un lieu naturel et paisible, laissant derrière nous l’agitation de la ville. Le jardin exotique, abritant une variété de plantes venues des quatre coins du monde, se mêle harmonieusement aux oliviers et orangers du jardin islamique. Cet oasis de tranquillité est un incontournable pour se ressourcer après une journée bien remplie dans la ville rouge. Promène-toi à ton rythme et laisse-toi envoûter par la luxuriante végétation et les motifs géométriques du jardin. Ne manque pas de gravir la tour pour profiter de la vue imprenable depuis la terrasse du café.

Horaires d’ouverture : Tous les jours, de 9h30 à 18h en hiver, et jusqu’à 19h30 en été.

Tarifs : 100 DH (environ 10€).

vue du jardin secret depuis la terrasse
Plantes du jardin secret de Marrakech

Dromadaire dans la Palmeraie de Marrakech

L’après-midi, nous nous sommes rendus dans la palmeraie de Marrakech, située au nord de la Médina, pour une excursion à dos de dromadaire. La Palmeraie, abritant plus de 100 000 palmiers datant de l’époque de la dynastie almoravide, s’étend sur 13 000 hectares. Aujourd’hui, elle s’est transformée en une zone de luxe comprenant des résidences, des hôtels et des terrains de golf. Les principales activités à faire dans la palmeraie sont le golf, le quad et bien sûr… la balade à dos de dromadaire (celle que l’on a choisie).

Nous sommes accueillis dans le complexe Adouar tenu par Jafar, un hôte exceptionnel, qui nous guide à travers son « petit Marrakech », comme il le surnomme, en nous partageant son histoire. Après avoir pris le thé à la marocaine et dégusté des petits gâteaux, nous revêtons des tenues traditionnelles avant de monter sur nos dromadaires pour une balade d’environ 30 minutes. Nous nous enfonçons quelques mètres dans la palmeraie, mais la déception est au rendez-vous : ne t’attends pas à une nature luxuriante et à de nombreux palmiers à cet endroit. Le lieu reste très aride, avec seulement quelques palmiers, même si je dois avouer la belle lumière de fin de journée a su donner du cachet au lieu.

En soit la balade en dromadaire était sympa, j’ai aimé faire cette activité, mais je reste déçue de la palmeraie. Heureusement, l’hospitalité et l’humour de Jafar ont rendu cette visite plus agréable.

Nous avions réservé cette activité sur Get Your Guide (21€ par personne). Réserver ici.

Match de foot sur la place Jemaa el Fna

Pour notre dernière soirée à Marrakech, nous avons eu la chance d’assister au match de la CAN : Maroc – Côte d’Ivoire. La passion des Marocains pour le football était palpable dans toute la ville, avec les rues aux couleurs rouges, les drapeaux nationaux et les maillots de l’équipe nationale arborés fièrement. Nous nous sommes dirigées vers la place Jemaa El Fna où un grand écran avait été installé pour diffuser le match. Se mêler à la foule locale, vibrer avec eux pendant cette rencontre, a été une expérience extraordinaire. Malgré la défaite du Maroc, l’ambiance était électrique sur la place, et nous nous sommes toujours senties en sécurité. En marchant vers notre riad, l’agitation de cette soirée spéciale s’estompait peu à peu…

Ainsi s’achève notre voyage de 4 jours à Marrakech sur cette note de défaite sportive. Cependant, Marrakech restera une victoire dans nos cœurs. Nous avons vécu des moments inoubliables et ce séjour restera gravé dans nos mémoires. C’était notre première visite dans la ville rouge, mais certainement pas la dernière.

Comment se rendre et se déplacer à Marrakech ?

  • Pour s’y rendre : Le moyen le plus courant et le plus pratique pour se rendre à Marrakech est l’avion. De nombreuses compagnies aériennes proposent des vols à des prix abordables depuis les principaux aéroports français tels que Paris, Lyon, Marseille, Nantes et Toulouse. L’aéroport de Marrakech-Ménara est situé à seulement 15-20 minutes en voiture du centre-ville, offrant ainsi un accès rapide et facile à la ville.

  • Se déplacer dans Marrakech : Une fois sur place, la meilleure option est de se déplacer à pied ou en taxi. Dans la Médina, les ruelles sont souvent étroites et sinueuses, ce qui rend la circulation en voiture difficile voire impossible. Tu trouveras de nombreux taxis un peu partout dans la ville, mais attention à bien négocier le prix de la course avant de monter !

À quelle période partir à Marrakech ?

Comme tu l’as vu je suis partie à Marrakech en janvier, durant l’hiver, où les journées étaient agréables autour de 25°C, mais les soirées fraîches avoisinaient les 10°C. L’été peut être très chaud avec des températures dépassant les 35°C, rendant les activités en extérieur difficiles. Ainsi, les mi-saisons, entre 20 et 30°C en moyenne, offrent un climat plus doux et agréable pour explorer la ville. Pour ceux qui cherchent des tarifs avantageux et moins de foule, les mois de janvier à mars sont idéaux. Ces périodes moins touristiques permettent de profiter de Marrakech à un rythme paisible, avec des tarifs plus abordables pour l’hébergement et les activités. En planifiant ton voyage pendant ces mois, tu pourras découvrir la ville dans toute sa splendeur, loin de l’agitation estivale.

Où dormir à Marrakech ?

Dans cette ville vibrante et envoûtante qu’est Marrakech, choisir le bon endroit pour se loger peut faire toute la différence dans ton expérience de voyage. Que tu recherches une immersion totale dans la culture locale ou un séjour luxueux dans un cadre moderne, Marrakech offre une multitude d’options d’hébergement pour tous les goûts et les budgets.

Les riads, le logement typique

Les riads sont des résidences traditionnelles marocaines converties en maisons d’hôtes ou en petits hôtels. Marrakech compte plus de 700 riads, chacun offrant une expérience unique et authentique. Ces demeures traditionnelles se caractérisent par leurs cours intérieures paisibles, leurs jardins luxuriants et leur architecture élégante. Les riads sont généralement de petite taille, offrant un environnement intime avec un nombre limité de chambres, idéal pour une escapade romantique ou un séjour en famille. Si tu cherches à découvrir l’essence même de Marrakech, un riad est un choix parfait pour ton séjour.

Le Riad AnaYela : Un lieu enchanteur au cœur de la Médina

premier étage du Riad AnaYela

Lors de mon séjour à Marrakech, j’ai séjourné 4 nuits au Riad AnaYela et je dois dire que j’ai été totalement charmé par cet endroit. Niché au cœur de la Médina, ce riad est une oasis de calme et de tranquillité, loin de l’agitation des rues animées de Marrakech.

Dès que j’ai franchi les portes du Riad AnaYela, j’ai été immédiatement séduite par son atmosphère paisible et son élégance raffinée. Le patio intérieur, avec son petit bassin, offre un cadre idyllique pour se détendre et se ressourcer après une journée bien remplie à explorer la ville. Le Riad AnaYela est composé de 5 chambres allient confort moderne et authenticité traditionnelle.

Mon expérience au Riad AnaYela a été tout simplement magique. Le personnel attentionné a fait en sorte que je me sente comme chez moi dès mon arrivée, et j’ai été impressionné par leur professionnalisme et leur gentillesse tout au long de mon séjour.

Si tu recherches une expérience authentique et inoubliable à Marrakech, je ne peux que te recommander de réserver une chambre au Riad AnaYela. C’est l’endroit idéal pour découvrir le charme et la beauté de la Médina tout en profitant du confort et du luxe d’un riad traditionnel marocain.

*collaboration commerciale

Dans quel quartier loger à Marrakech ?

  • La Medina: Idéal pour une première visite, la Médina te plonge au cœur de l’effervecence de la ville, entouré des souks animés, des palais historiques et des ruelles pittoresques. Les riads y sont nombreux, offrant une immersion totale dans la culture marocaine.
  • Gueliz: Si tu cherches un quartier plus moderne et animé, Gueliz est parfait. Avec ses boutiques tendance, ses restaurants branchés et sa vie nocturne animée, Gueliz offre une atmosphère cosmopolite. Tu trouveras dans ce quartier des riads ainsi que des hôtels contemporains.
  • La Palmeraie: Si tu préfères une escapade paisible en dehors de l’agitation de la ville, la Palmeraie est l’endroit idéal. Niché au milieu de palmiers luxuriants et de paysages arides, ce quartier abrite des complexes hôteliers offrant tranquillité et sérénité.
  • L’hivernage: Ce quartier huppé et moderne est réputé pour ses grands hôtels, ses boutiques de luxe et ses clubs branchés. Si tu recherches un séjour élégant et sophistiqué, le quartier de l’hivernage est fait pour toi.

Où manger à Marrakech ?

Marrakech c’est aussi une destination gastronomique incontournable où la richesse des saveurs marocaines se dévoile à travers une cuisine traditionnelle riche et colorée. Découvre les délices de la cuisine marocaine en dégustant des plats typiques tels que le couscous, le tajine et les pastillas dans les meilleures adresses de la ville. Voici trois adresses que j’ai testées lors de mon séjour à Marrakech :

  1. Café des Épices : Situé au cœur de la Médina, le Café des Épices est un lieu idéal pour savourer un café, un déjeuner ou une pause gourmande. Cependant, je te recommande de passer ton chemin si tu as un gros appétit, car leurs tajines sont servis en portions assez modestes.
  2. Bohème 1 Rue Yves Saint Laurent : à proximité du célèbre jardin Majorelle, ce restaurant propose une cuisine marocaine authentique et délicieuse. J’y ai mangé un succulent r’fissa au coquelet à la fassi et les autres plats avaient l’air tout aussi bons.
  3. Zeitoun Café : Avec une vue imprenable sur la place Jemaa el Fna, le Zeitoun Café propose un large choix de plats traditionnels mais surtout de mets sucrés à prix abordables. On a testé la pastilla traditionnelle et les briouates et des jus maisons et on s’est regalées.

Budget pour 4 jours à Marrakech

  • Activités : 124€ au total par personne
    • Excursion désert d’Agafay en quad avec diner-spectacle : 32€ pp
    • Excursion journée dans la Vallée de l’Ourika : 17.50€ pp
    • Balade en dromadaire dans la palmeraie de Marrakech : 21€ pp
    • Jardin Majorelle + musée berbère + musée YSL : 31.50€ pp
    • Medersa Ben Youssef : 5€ pp
    • Palais de la Bahia : 7€ pp
    • Jardin secret : 10€ pp
  • Restaurants : 50€ pp pour 4 jours. Compte environ ****entre 7€ et 15€ par plat et quelques euros de plus pour une boisson ou un dessert dans un café typique. Après si tu veux faire un diner plus élaboré, tu peux en avoir jusqu’à 30€ par personne.
  • Taxis : 25€ environ pour tous les trajets (à partager à 2 personnes) sachant que nous n’avons pas payé les transferts aéroports vers notre riad et les trajts pour les excursions (inclus dans le tarif de base).
  • Shopping & souvenirs : personnellement j’ai dépensé 32€ dans les souks de Marrakech (si tu me suis sur Instagram, tu as dû voir que j’ai acheté le maillot de l’OM) mais ma soeur bien plus ! Tout dépendra de ce que tu souhaites acheter et de ton niveau de négociation.
  • Vols : 60€ pp pour un aller-retour Marseille-Marrakech avec Ryanair (bagages non inclus)
  • Hébergement : tu as vraiment des logements dans tous les prix à Marrakech. Du riad basique à 15€ la nuit à l’ultra-luxe à +500€/nuit, il y en a vraiment pour tous les goûts et les budgets. Je te conseille de te renseigner sur booking. Pour ma part, j’étais en collaboration avec le Riad AnaYela lors de ce séjour, je n’ai donc pas compté le budget logement.

Au total j’ai donc dépensé 278.50€ durant mon séjour de 4 jours à Marrakech (hébergement non compris).

Points positifs et négatifs sur Marrakech

Pour terminer cet article, je voulais revenir sur les points que j’ai aimé et ceux que j’ai moins aimé sur ce premier séjour à Marrakech.

Les points positifs

  • Les nombreux lieux à visiter : palais, jardins, musées… on ne s’ennuie pas à Marrakech
  • L’architecture incroyable de nombreux édifices
  • La météo en janvier ☀
  • La gastronomie marocaine (on mange vraiment bien pour pas cher)
  • Le choix des excursions depuis Marrakech (désert d’Agafay, Vallée de l’Ourika, Essouira, Ouzoud…)
  • La propreté des rues (oui je n’aurais pas cru !)
  • La sécurité : on s’est quasiment toujours senties en sécurité à Marrakech.
  • L’hospitalité marocaine dont on vente tant les mérités (oui vraiment)

Les points négatifs

  • Devoir négocier TOUT LE TEMPS.
  • Beaucoup de touristes dans les lieux touristiques (et encore on était en janvier)
  • Se faire tout le temps interpeller dans les souks
  • Les arnaques en tout genre… Voici un petit aperçu :
    • Avant de monter dans un taxi, assure-toi de négocier et de convenir du prix avec le chauffeur, et veille à avoir la somme exacte. Pour la petite histoire : nous avions convenu d’un tarif de 50 DH pour notre trajet, et le chauffeur avait accepté. Cependant, à l’arrivée, nous lui avons remis un billet de 100 DH, et il prétendait ne pas avoir de monnaie. Malgré mes protestations concernant le prix convenu, il est resté inflexible. En fin de compte, j’aurais dû insister pour qu’il reste sur place pendant que je me procurais la monnaie nécessaire dans un magasin à proximité. Si tu te trouves dans une situation similaire, je te recommande de suivre cette approche.
    • Fais attention dans les souks, surtout la nuit, si quelqu’un prétend qu’une porte est fermée et te guide vers un autre chemin. Ne suis jamais ces « faux guides », car ils demanderont de l’argent en échange. En réalité, aucune porte n’est jamais vraiment fermée (il suffit de la pousser). Même si on le savait, nous nous sommes quand même fait avoir sans nous en rendre compte. Heureusement, nous avons finalement retrouvé une rue passante mais la personne nous a quand même demandé de l’argent. J’ai refusé et nous sommes parties (tout de même un peu flippées en regardant derrière nous). En résumé, ne crois pas ceux qui prétendent que le chemin est bloqué, car ils essaieront de te perdre intentionnellement pour demander de l’argent. Fais confiance à Google Maps, c’est ton meilleur allié.

Si tu es déjà allé à Marrakech et que tu as subi des arnaques, je t’invite à les indiquer en commentaires pour en informer les lecteurs. 

Place Jemaa el Fna

Après ces quatre jours intenses à Marrakech, je garde un souvenir inoubliable de cette ville envoûtante. J’espère que cet article t’a fourni toutes les informations nécessaires pour préparer ton voyage. Des visites incontournables aux activités organisées et aux conseils pratiques, tu sais maintenant à quoi t’attendre. Si tu as des questions, n’hésite pas à les poser en commentaires. Je te souhaite un excellent séjour à Marrakech, une destination qui promet une expérience authentique et mémorable !

 

xoxo Cindy

On se retrouve sur Pinterest ?

Laisser un commentaire