L’épilation, ce problème quasi-exclusivement féminin. Les vacances riment souvent avec épilation pour les filles. Il faut s’épiler avant de partir pour être tranquille ou ne surtout pas oublier son rasoir ! Mais vous êtes-vous déjà penchée sur la question : “pourquoi je m’épile ?” Est-ce pour moi ou pour le regard des autres ? 

Une fois que vous aurez répondu à votre question interne et que vous avez fait le choix de vous enlever les poils, il reste encore à choisir la méthode. Rasoir, cire, crème dépilatoire, pince à épiler, épilateur électrique… 

Faisons le tour de chacun et parlons de ce qui est le plus pratique en voyage.  

Getty images

Le rasage

Rasoir et crèmes dépilatoires coupent le poil. Il repousse donc plus vite (en quelques jours) et plus dru. Ce n’est pas douloureux mais plus contraignant car il faut le faire plus souvent pour avoir des jambes nickel. De plus, la repousse du poil peut-être désagréable. 

> Le rasoir 

Pratique car on se rase sous la douche en quelques minutes. Ce n’est pas douloureux par contre la repousse se fait quelques jours plus tard (voire le lendemain) et peut gratter. Utile lorsque l’on est à l’autre bout du monde sans électricité.

> La crème dépilatoire

Clairement c’est celle que je déconseille le plus, parce qu’en plus de nous encombrer et de devoir en trouver à l’étranger, sa composition n’est pas très safe pour notre peau. Elle n’est pas plus efficace qu’un rasoir et toujours moins efficace que les méthodes d’épilation. 

⧫ ⧫ ⧫

L’épilation

Getty images

Cire, épilateur ou pince à épiler, l’épilation arrache le poil jusqu’à la racine. Il repousse donc moins vite (après 3 semaines environ) et moins dru. C’est bien plus douloureux selon les zones. La majorité des femmes s’épilent avant de partir en vacances. De cette façon, elles seront tranquilles pendant 3 semaines.

> La cire 

Malgré la douleur à certains endroits, la cire est une des méthodes d’épilation les plus pratiquées, notamment dans les instituts de beauté. Vous pouvez opter pour des bandes de cire froide à mettre dans votre sac de voyage mais vous ne trouverez pas toujours le temps ou l’espace d’intimité suffisant pour vous épiler. Vous pouvez alors opter pour l’épilation en institut, un peu plus coûteuse que lorsqu’on le fait soi-même, mais avouons-le, bien mieux fait. Encore une fois, il vous faut un peu de temps lors de vos voyages pour prendre rendez-vous en institut pour vous épiler et ce n’est peut-être pas une priorité pour vous. Pour ce qui est de la cire chaude à faire soi-même, c’est une bonne méthode d’épilation avant de partir en vacances mais je la déconseille en voyage car en plus de vous encombrer, il faudra trouver un micro-onde ou une prise et l’espace nécessaire pour le faire. 

> L’épilateur électrique

Probablement le plus pratique concernant l’épilation en voyage. J’ai pour ma part le Silk-épil 5 de Braun et j’en suis très satisfaite. Il suffit de le recharger pour pouvoir l’utiliser sans fil n’importe où même sous la douche. Gain de temps et d’argent par rapport à la cire et une efficacité de près de trois semaines. Si vous partez en voyage, je vous conseille donc d’investir dans un épilateur pour pouvoir vous épiler n’importe où ! Par contre, je l’avoue il ne faut pas être trop douillette ! 

> La pince à épiler 

La pince à épiler est un must-have de la voyageuse (et même du voyageur) ! Pas seulement pour se refaire les sourcils de temps à autre, la pince à épiler peut servir pour plein de chose différente, notamment enlever les échardes ! C’est un tout petit objet qui ne prend pas de place et qui ne vous coûte rien. Donc ayez toujours une pince à épiler avec vous que ça serve à vous épiler ou pas, je suis sûre qu’elle vous servira un jour. 

Par contre, si vous vouliez vous épiler les jambes à la pince à épiler, laisser tomber !

⧫ ⧫ ⧫

L’épilation définitive

L’épilation dite définitive détruit le bulbe du poil. Il existe deux types d’épilation définitive : au laser ou à la lumière pulsée.Ces épilations sont hyper pratiques lorsque l’on part en voyage car aucun poil ne repousse. Par contre, elles nécessitent plusieurs séances (entre 6 et 12 séances selon vos poils) afin de détruire tous les poils. Cela peut donc durer entre 6 mois et 2 ans avant d’arriver au résultat attendu. Prévoyez de ne pas partir trop longtemps en voyage (du moins pas tout de suite) si vous souhaitez faire ce type d’épilation. Une fois les séances terminées, c’est un peu la liberté de ne plus penser à ses poils et on peut partir en voyage tranquille. Attention, ces épilations ne conviennent pas à tout type de peau. Il faut que le poil se différencie bien de la peau afin que le laser ou la lumière pulsée puisse l’éradiquer. Le top étant donc d’avoir des poils foncés sur une peau claire. Mais pour les peaux plus foncées ou les poils plus clairs, rien ne vous empêche de vous renseigner auprès de votre dermato ou votre institut pour avoir leur avis. 

Freepik

 

> L’épilation au laser 

L’épilation au laser ne peut être pratiquée que par un dermatologue. La méthode est un peu douloureuse (la douleur est différente de celle de l’épilation classique) et comme le laser grille les poils, ça peut sentir un peu le cochon grillé. Le dermatologue déterminera le nombre de séances nécessaires et donc le coût. L’épilation au laser est la méthode d’épilation la plus chère mais elle a le mérite d’être définitive

> L’épilation à la lumière pulsée

L’épilation à la lumière pulsée, quant-à-elle, peut être pratiquée en institut par des esthéticiennes. Si son coût est un peu moins cher que l’épilation au laser, c’est parce que celle-ci est plus une épilation longue durée qu’une épilation définitive. En effet, il est possible de devoir faire des petites retouches de temps à autre. Mais en général, le résultat est tout à fait acceptable et on ne passe plus par la case rasoir ou épilation classique. 

Il existe des kits à utiliser chez-soi mais je vous conseille de le faire en institut et de laisser ça aux mains des professionnels. Après si vous avez déjà essayé les kits à faire à la maison, n’hésitez pas à me donner vos retours dans les commentaires pour savoir si cela fonctionne. 

Je fais actuellement des séances d’épilation à la lumière pulsée pour mes aisselles et je vois déjà le résultat. Mes poils ne repoussent presque plus. J’en suis hyper contente et soulagée de ne pas y penser en voyage. 

⧫ ⧫ ⧫

Et si on laissait au naturel ? 

Annahstasia Enuke in a Nike advert. Photograph: Instagram/nikewomen

Maintenant que nous avons fait le tour des moyens d’épilations, il faut savoir que chaque femme ne s’épile pas avec la même méthode sur toutes les zones de son corps. Certaines sont plus douillettes que d’autres et peuvent utiliser des méthodes d’épilation différentes. À savoir que les principales zones épilées du corps féminin sont : les jambes, les aisselles, le maillot et les sourcils. Mais c’est à vous de choisir quelles zones vous souhaitez épiler ou non et avec quelle méthode. Dîtes-moi en commentaires, quelle(s) méthode(s) d’épilation vous utilisez et si vous laissez vos poils au naturel. 

J’espère cet article vous aura aidé à savoir pour quel mode d’épilation opter en voyage. N’hésitez pas à me faire part de votre expérience dans les commentaires en nous indiquant comment vous gérez l’épilation lors de vos voyages. 

xoxo Cindy

 


ON SE RETROUVE SUR PINTEREST ? 

Voici les images à épingler pour retrouver mon article plus facilement. Encore plus de photos sur mon compte Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :